Convertisseur

On y convertit la fonte en acier.


La fonte en fusion est versée sur un lit de ferraille.
On brûle les éléments indésirables (carbone et résidus) contenus dans la fonte en insufflant de l'oxygène pur.


On récupère les résidus (laitier d'aciérie).


On obtient de l'acier liquide "sauvage", qui est versé dans une poche. Il est appelé acier sauvage, car, à ce stade, il est encore imparfait.

 

 

(Source : Site Web USINOR)